Connue pour ses Ehpad, l’association Anne Boivent s’occupe aussi de handicap

Contrairement à l’opinion commune, la gestion des maisons de personnes âgées ne représente que 60% du budget de l’association Anne Boivent. Pour le reste, elle gère des institutions s’occupant des handicaps enfants, sur la zone de Paron à Fougères. Pour le secteur adultes, différentes maisons et foyers de vie médicalisés à Saint-Georges-de-Reintembault et Notre-Dame des Landes. La période Covid mais surtout les difficultés de recrutement de professionnels sont difficiles à surmonter. La réflexion porte maintenant sur les nouveaux modes d’habitat.

Un article à lire en intégralité sur ouest-france.fr